Actualité

/Actualité
Actualité

Actualité

Découvrir les dernières nouvelles du monde de la gestion de projet et de l’IT.

Date: 02/07/2018

Chez QRP International, nous sommes très heureux d’annoncer que ORGANTT sponsorise notre conférence annuelle sur la gestion de projets et la gestion des services IT à Lyon !

ORGANTT propose un outil de planification multi-projets, interfacé sous tableur, auto-intelligent et facile de prise en main, nommé OrdoPlan. Une solution adaptée pour la gestion de projet (notamment planification et anticipation) des secteurs de l’industrie, des services, de la construction. Une démo du logiciel OrdoPlan sera réalisée lors de la conférence par Michel Sinthomez!

Qui est Michel Sinthomez?

Ingénieur de formation avec 35 ans d’expérience en planification de productions et de projets, Michel exerce actuellement en qualité de manager de transition. Il dirige également la société Organtt qui diffuse le logiciel OrdoPlan planificateur multi projets basé sur les Gantt et le PERT.

La conférence se tiendra à Lyon le jeudi 6 septembre où ORGANTT aura un stand et sera ravi d’échanger avec les participants de l’événement. ORGANTT soutient les initiatives de QRP International dans la propagation des Bonnes Pratiques en matière de gestion de projets et reconnaît l’engagement et la légitimité de QRP International.

Tous les détails de la Conférence sur la gestion de projets et des services IT: intervenants, programme, infos pratiques. Réservez votre siège!

Lire plus
Date: 28/06/2018

Conférence à Lyon: « QUAND AGILITÉ RIME AVEC CONTRÔLÉE »

La gestion de projet AGILE est un sujet très abordé au sein des entreprises. QRP vous propose lors de la conférence, un bref panorama des méthodes agiles suivi d’un focus sur la méthode Agile Project Management ainsi qu’un retour d’expérience concret.

Inscrivez-vous sans attendre, les places sont limitées!

Info pratique:Vous pouvez accéder à la conférence tout au long de la matinée et donc participer uniquement à la partie du programme qui vous intéresse!

Attendant cet événement unique sur la région lyonnaise, voici un avant-goût de la gestion de projets agile…

La gestion de projet Agile décrit une approche itérative de la planification et de l’orientation des processus de projet. Néanmoins, Agile est un état d’esprit. Il n’y a pas une approche de gestion de projet Agile qui fonctionne pour toutes les situations; le terme général « Agile » représente plutôt une variété de méthodes et de pratiques qui s’alignent sur les concepts présents dans le Manifeste Agile. Agile consiste à créer une culture dans laquelle les équipes Agile coopèrent et collaborent pour générer de la valeur ajouté.

Il n’existe pas de solution universelle pour adopter ou mettre en œuvre une approche agile mais plusieurs types de méthodes Agiles existent (souvent appelées «framework») pour répondre aux besoins variés des différentes organisations et équipes.

La bonne formation Agile peut vous préparer, vous et votre équipe, au «Défi de l’agilité» et vous assurer de vous lancer dans un parcours de Transformation Agile avec les bons outils et les bonnes connaissances.

Jetons un coup d’œil aux Certifications Agiles les plus courantes et les plus répandues:

SCRUM

Scrum est le framework agile le plus courant (et celui dont la majorité des professionnels initie dans un premier temps. Scrum est utilisé par 58% des organisations qui ont adopté Agile selon le rapport VersionOne 2017). Scrum adopte une approche hautement itérative qui se concentre sur la définition des caractéristiques et des objectifs clés avant chaque sprint. Scrum est une approche basée sur l’équipe qui utilise le concept de «backlog» pour fournir la charge de travail à l’équipe. Cependant, dans Scrum, il n’y a AUCUN concept de « projet ». C’est pourquoi les organisations complexes utilisant Scrum ont également besoin d’une approche Agile forte au sein des sociétés.

AGILEPM

AgilePM (Agile Project Management) est le résultat de la collaboration entre APMG International et DSDM Consortium. DSDM (Dynamic Systems Development method) est la méthodologie Agile la plus ancienne, lancée en 1995, et c’est LA SEULE méthode Agile pour se concentrer sur la gestion de projets Agile. AgilePM permet d’atteindre un équilibre idéal entre les normes, la rigueur et la visibilité requises pour une bonne gestion de projet, et la rapidité, le changement et l’autonomisation des équipes fournis par les approches Agile.

Découvrez en bien plus à la conférence à Lyon! Je m’inscris.

 

Lire plus
Date: 09/07/2018

Le terme Agile est sur toute les bouches, mais quelles Bonnes Pratiques choisir parmi l’ensemble des framework? Fabio Savarino, spécialiste en gestion de projets, répond à 4 questions mettant en exergue une méthode dite traditionnelle tel que PRINCE et une autre agile avec AgilePM.

1- Qu’est-ce que couvre la méthode PRINCE2? Qu’en est-il d’AgilePM?

“Elles sont toutes deux une méthode de gestion de projet. Cependant PRINCE2 est une méthode traditionnelle alors qu’AgilePM rentre dans la catégorie des « méthodes agiles ». Selon le type de projet que vous souhaitez gérer (sa nature, sa taille, sa durée, ses contraintes…), vous êtes libre de choisir soit la première soit la seconde méthode, voire même de les intégrer ensemble. Le seul point de vigilance est l’identification correcte des critères de sélection. Tous les projets ne peuvent pas être agiles et tous les projets ne sont pas gérés avec une méthode trop structurée.”

2- Quelles sont les différences majeures entre les deux méthodes?

“PRINCE2 est une méthode formelle de gestion de projet basée sur la livraison de produit final conforme aux documents créés. La méthode est très structurée mais elle est aussi adaptable à toutes exigences. AgilePM est une méthode allégée, flexible, basée sur la livraison très fréquente d’une partie de la solution finale qui évolue au fil du temps. Il y a moins de rigidité sur la documentation et certaines variables du projet n’ont plus de tolérance (elles deviennent donc fixes). Mais rappelez-vous tout de même qu’AgilePM fournit sa propre organisation (équipe projet) ainsi qu’un ensemble de produits de gestion (documents) qui évolue au fil du temps en parallèle de la conception du produit final. Le point commun entre les deux méthodes est l’adaptation. Les deux peuvent être adaptées aux besoins du client et/ou du chef de projet.”

3- A quels types de projet s’adresse PRINCE2 ? Qu’en est-il d’AgilePM? Pourriez-vous nous donner deux exemples concrets?

“L’administration publique est un bon exemple de gestion de projet avec PRINCE2 où le formalisme est de rigueur et une attention est apportée à l’achèvement des activités de projets classiques par des méthodes traditionnelles. Dans ce cas, la livraison du produit final est fournie en un seul bloc, à la fin du projet, tout comme la plupart des approches de gestion de projet traditionnelles dites « en cascade » (waterfall method). J’ai choisi cet exemple dans le but de démontrer comment PRINCE2 peut être facilement adaptée et utilisée en tant que méthode traditionnelle. Il est évident que PRINCE2 maintient ses avantages liés au management par séquences et management par exception, qui lui permettent de gérer de manière contrôlée les six variables du projet. Ces caractéristiques ne sont pas synonymes de méthode « en cascade», au contraire.

Pour AgilePM, l’exemple le plus approprié est évidemment celui du développement de logiciel, milieu dans lequel sont nées toutes les méthodes agiles. Le développement d’une application permet de nombreuses intégrations, d’améliorations fréquentes, des détails qui s’ajoutent petit à petit, et une interface facile avec l’utilisateur final. Il teste souvent la qualité du produit au cours du projet afin d’éviter d’attendre la livraison finale.”

4- Existe-t-il des points de contact entre les deux méthodes? Si oui, peuvent elles s’intégrer ?

“Oui, absolument. PRINCE2 est une méthode structurée qui porte sur le contrôle et la surveillance des activités au niveau du chef de projet et comité de pilotage (interface avec l’entreprise, au-dessus du chef de projet). Cependant, la méthode laisse de la place pour la partie livraison. Cela signifie qu’un projet peut facilement être géré à un niveau élevé avec PRINCE2, mais que la livraison de ses produits individuels pourrait être assurée par des « mini-projets » gérés simultanément avec AgilePM.De cette façon, vous exploitez les avantages et les bénéfices des deux méthodes.”

AgilePM vous intéresse ? Venez découvrir la méthode lors notre webinaire « 30min pour comprendre AgilePM » le 11 avril 2019 à 13h00 – Replay disponible dès le lendemain. Inscrivez-vous dès à présent !

Lire plus
Date: 02/07/2018

Agile continue son entrée dans le monde de la gestion des projets. Les approches agiles ne se limitent plus au développement de logiciels. Elles sont devenues populaires auprès de diverses organisations qui doivent être plus souples et réactives pour traiter efficacement leur rythme de changement croissant.

Il n’y a pas si longtemps, Agile était un concept étranger pour les chefs de projet. Historiquement, la méthode était considérée comme un manque de structure et de gouvernance, tout en étant adaptée uniquement aux projets non lucratifs et au développement informatique/logiciel. Les temps ont changé!

La recherche d’expérience et de certification Agile est maintenant très répandue dans les descriptions de poste pour les rôles de gestion de projet, car un nombre croissant d’organisations – dans toutes les industries et les secteurs publics & privés – se tourne vers des méthodes et des structures agiles pour une optimisation de la réussite de leurs projets.

Dans une certaine mesure, l’approche Agile a toujours été présente dans la gestion de projet, simplement habilement déguisée. Le mécanisme Agile est intuitif. Il s’agit de traiter les changements tels qu’ils se produisent pendant le cycle de vie d’un projet.

Depuis longtemps, les concepts agiles – tels que l’improvisation et l’adaptation – font partie des outils efficaces de la gestion de projet. Cependant les structures et les méthodes répandues n’ont pas réussi à accorder la reconnaissance adéquate à ces méthodes Agiles.

Pourquoi Agile est si populaire?

Dans un sens, la nature répétitive et progressive d’Agile permet aux organisations de garder un œil sur le prix – du produit final ou service en cours de développement – tout en permettant aux équipes de développement d’adapter leur approche au fur et à mesure. Typiquement, les cycles de travail «sprint» de deux à quatre semaines, qui aboutissent à un examen des progrès réalisés jusqu’ici avant la prochaine phase de développement, contrastent nettement avec les délais de gestion traditionnelle des projets qui s’étendent jusqu’à des mois et même des années. La plupart du temps le produit final était déjà obsolète avant la fin du projet.

De nombreuses méthodes Agile existent mais il n’y en a qu’une seule qui permet de gérer un projet dans sa globalité de manière Agile : Agile Project Management (AgilePM) 

Découvrez cette méthode à travers notre webinaire « 30min pour comprendre AgilePM » le 11 avril 2019 à 13h00 – Replay disponible dès le lendemain. Inscrivez-vous dès à présent !

Lire plus
Date: 26/06/2018

La gestion de projet avec la méthode PRINCE2

Dans un monde Agile, les entreprises (et les projets) ont toujours besoin de gouvernance.

Une méthode de gestion de projets permet de structurer le projet et s’adapte aux besoins de l’entreprise tel que la méthode PRINCE2. Pourquoi choisir une méthodologie en gestion de projets?

  • Pour éviter les échecs de projet, les méthodes permettent de rendre les projets plus performants, plus efficaces et meilleurs.
  • Pour être compétitif, l’une des raisons pour laquelle les entreprises cherchent à rendre leur projets plus efficaces est la concurrence. Pour être de plus en plus compétitif, il faut rendre le coût de management du projet le plus faible possible.
  • Pour aller vite et réduire ainsi les risques, le contexte des dernières années a montré que la visibilité en terme de risques était beaucoup plus réduite et désormais il faut aller très vite dans les projets au besoin les articuler dans des programmes – donc, plus on livre les produits rapidement moins on est exposé aux risques.
  • Pour parler un langage commun, avoir une véritable ‘langue projet’ qui évite les malentendus, beaucoup d’organisations, internationales notamment, considèrent ceci comme un critère important en terme d’efficacité.
  • Pour ne pas devoir tout réinventer à chaque fois, je prends souvent l’exemple du métro Parisien car j’y vois des gens qui transitent d’un point A à un point B à une vitesse incroyable. Pourquoi ? Parce qu’ils ont ce côté répétitif, mécanique, ils savent à quel emplacement de la rame se mettre pour descendre juste en face du couloir de leur prochaine correspondance, ils connaissent les couloirs, même en sens unique etc. Quand on est dans le répétitif, on est très efficace et c’est une des choses qui est recherchée dans les méthodes en gestion de projet, la possibilité de faire certaines choses répétitives. Bien évidemment le contenu d’un projet va changer d’un projet à l’autre mais au moins cette partie-là on n’aura pas à la refaire à chaque fois. De cette manière on peut se concentrer sur « ce qui est à faire » et moins « comment le faire ».
  • Pour « professionnaliser » le métier de chef de projet, au travers de certifications officielles, le chef de projet valide ses acquis, prouvent ses compétences et accède à un réseau de professionnels reconnus.

PRINCE2 est flexible et compatible avec le monde Agile et notamment avec les Bonnes Pratiques Agile telles que Scrum, AgilePM…

Participez à la conférence matinale à Lyon, jeudi 6 septembre où vous pourrez en découvrir plus sur la méthode PRINCE2. Alain Geerts et Sandrine Seyer témoigneront, respectivement sur la sélection de PRINCE2 et non une autre méthode et évoqueront des points de réflexion pour aller plus loin avec PRINCE2 et vers la gestion de portefeuille de projet. En savoir plus

Lire plus
Date: 19/06/2018

Pourquoi des méthodologies en gestion de projets?

On peut aussi se poser la question de pourquoi des méthodologies. Il n’y a pas qu’une seule façon de faire des projets, il s’est donc développé plusieurs méthodologies. A chaque fois il est nécessaire de prendre en compte certains facteurs pour trouver le ou les bon(s) outil(s). Prenons l’exemple de mon plombier, je le respecte, il est professionnel. Quand il vient réparer ma chaudière et qu’il ouvre sa boîte à outils, il y a tous les outils qu’il faut, il n’y a pas qu’une seule clef à molette ou un seul outil, il adapte en fonction des circonstances des clients et des chaudières, pour être le plus rapide et le plus efficace possible.

Ce n’est donc pas un outil mais ce sont DES outils et suivant les contextes, certains seront plus adaptés ou plus performants que d’autres. Quelques éléments à considérer en termes de contexte :

  • L’environnement : Il faut s’adapter à l’environnement du projet. Que ce soit les métiers de la finance, des banques, de l’informatique, du transport, de l’évènementiel, du nucléaire, de la chimie, de l’industrie, l’environnement etc. , le niveau de risque sur les objectifs du projet diffère ;
  • La culture : culture géographique, mais culture d’entreprise aussi, la culture est un facteur très important qui va positionner le choix de l’outil. Dans PRINCE2 et PMI l’aspect culturel du rôle de Chef de Projet est très marqué ;
  • Le niveau de risques : en fonction du niveau de risque, tant au niveau des produits que du management du projet lui-même, il faudra adapter les différents outils ;
  • La complexité et l’envergure : le management de projet est un surcoût de management en sus de la fabrication des produits et donc il est appliqué lorsque les activités à mettre en œuvre représentent un fort investissement, il s’agit donc de minimiser ce surcoût.

Lors d’une interview, Alain Thébault, directeur du projet Hydroptère (i.e. Le voilier le plus rapide du monde avec des pointes à 100 km/h), reflète très bien ceci : “Notre instinct et notre expérience avaient leurs limites. Sans les outils informatiques nous n’aurions pas su dépasser la vitesse de 50 nœuds.” C’est vrai, les chefs de projet raisonnent par instincts et par expérience, mais ça ne suffit pas toujours, pour aller plus loin, on a besoin d’appui, on a besoin d’outils et de retour d’expérience. Et il ajoute “Mais la vraie force de ce projet ce sont les hommes, c’est une œuvre collective fantastique”, en effet, les succès des projets ce sont les hommes et les femmes des équipes projets. Les bons outils dans de mauvaises mains ne font pas un bon travail.

Découvrez l’ensemble des méthodes en gestion de projets avec pour focus la méthode PRINCE2 et celle Agile Project Management, lors de la conférence matinale organisée à Lyon le Jeudi 6 septembre!  En savoir plus

Lire plus

Prochains événements

Découvrez nos événements

Nous avons aidé des milliers de professionnels à monter en compétence. Nous pouvons Vous aider également.

Inscrivez-vous à notre newsletter et choisissez les contenus que vous souhaitez recevoir: Gestion de projets, programmes, portefeuille ou Gouvernance IT ou bien les deux catégories. Vous recevrez 1 fois par mois des articles, études de cas, invitations à nos conférences, webinars et nos offres spéciales. Pas de spam. Juste des conseils utiles et professionnels.

Je m’inscris