Les différentes stratégies de co-construction du CPF

Date: 13/04/2021| Catégorie: La formation professionnelle|

La réforme de la formation professionnelle a permis de mettre en avant le dispositif du CPF pour financer une formation à titre personnel. Cependant, malgré les efforts et la communication mise en place, seulement 10 millions de CPF ont été activés sur les 38 millions de comptes potentiels automatiquement déclenchés par la Caisse des dépôts et consignations pour les français y ayant droit.

Dans l’unique but de faciliter la montée en compétences des équipes, certaines entreprises et ressources humaines ont décidé de contribuer à la mise en valeur du dispositif à travers diverses stratégies. Voici donc 3 stratégies pour aider vos collaborateurs à se former :

1- Le CPF autonome

Le compte personnel de formation (CPF) est un dispositif de financement public de formation. Il est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, y compris en période de chômage, pour suivre une formation qualifiante. Le CPF a remplacé le droit individuel à la formation (DIF). Toutefois, les salariés ne perdent pas les heures acquises au titre du DIF, elles seront intégrées au CPF.

Le terme CPF autonome est employé lorsque le salarié utilise son CPF à titre personnel, en suivant la procédure standard. Mais alors, quel est le rôle de l’entreprise et des ressources humaines dans le cadre du CPF autonome ?

Tout simplement parce que beaucoup d’entreprises, avant d’avoir des stratégies très poussées de CPF co-construit, peuvent commencer par mobiliser leurs collaborateurs, les informer et les soutenir dans l’utilisation de leur CPF autonome.

Pour commencer, deux axes :

  • La communication (qu’est ce que le CPF, comment fait-on pour créer son compte, comment connaître mon solde disponible, comment faire pour trouver une formation adaptée, quelles sont les étapes à suivre pour monter un dossier…)

En temps normal, la formation s’effectue sur le temps libre du salarié, cependant le droit du travail permet au salarié de pouvoir effectuer une demande d’absence à l’entreprise pour pouvoir se former. Si vous souhaitez mettre en place un processus bien précis, profitez-en pour le communiquer, notamment concernant les délais nécessaires et la personne à qui adresser la demande.

Vous pouvez également rassurer vos collaborateurs en leur expliquant comment se prémunir d’une arnaque et leur fournir les Bonnes Pratiques pour qu’ils puissent bénéficier de leur CPF sans avoir à s’inquiéter.

N’hésitez pas à partager des retours d’expériences de salariés qui ont déjà utilisé leur CPF, ce qui les a motivé à le faire, comment ont-ils fait et les bénéfices qu’ils ont pu en tirer.

La dernière suggestion est d’expliquer à vos salariés comment vous pouvez les aider et qu’est-ce que vous proposez pour les accompagner.

  • L’accompagnement

A- Organiser une réunion, des petits-déjeuners ou ateliers sur la thématique du CPF

La formation fait partie de votre quotidien mais pas forcément de celui de vos salariés, il est donc conseillé de leur montrer la plateforme en faisant un exemple pratique, ils seront rassurés de voir la simplicité d’utilisation du système et cela les incitera à utiliser leur CPF. Vous pouvez donc leur montrer :

  • Comment créer son compte
  • Comment naviguer ou effectuer une recherche de formation (à distance ou en présentiel)
  • Comment se compose une offre de formation (objectif, pré-requis,…)
  • Comment identifier les bons organismes de formation à choisir
  • Comment monter son dossier

B- Créer des évènements sur la formation professionnelle

Certaines entreprises ont décidé de mettre en place des semaines dédiées au CPF où il est possible :
d’obtenir un abondement exceptionnel
d’avoir un créneau de discussion avec les RH concernant un projet de formation
de proposer une conférence sur comment financer sa formation quand le budget CPF n’est pas suffisant

C- Présélection des formations et négociation des remises

Vous avez la possibilité d’étudier les compétences nécessaires au sein de votre entreprises ou des formations qui pourraient intéresser vos salariés, à travers les entretiens annuels, des questionnaires spontanés ou autre. Une fois les formations pertinentes identifiées, vous pouvez rechercher des organismes de formation de qualité et négocier des réductions pour que vos salariés obtiennent des tarifs préférentiels même si le processus se fait via mon compte formation.

2- Le CPF co-construit sur le temps de travail

Avant de se lancer dans la co-construction de CPF, il est conseillé de penser le processus en amont afin de ne pas se laisser déborder par les nombreuses demandes. Pour se faire il faut définir :

  • à qui se fait la demande ? (manager/rh)
  • dans quels délais ?
  • via quel moyen? (formulaire, SIRH)

Lorsque la formation se déroule sur le temps de travail vous pouvez proposer 3 cas de figure :

  • forfait : par exemple, les personnes pourront suivre jusqu’à 14 ou 21 heures de formation par an ou par formation sur leur temps de travail (équivalent à 2 ou 3 jours de formation)
  • cas par cas : appréciation en fonction de la demande pour ne pas donner une règle rigide et bloquante
  • liberté : la durée n’est pas un critère mais peut-être plafonnée

3- Le CPF co-construit avec le cofinancement

Depuis le mois de septembre 2020 et la possibilité offerte aux entreprises d’abonder les comptes personnels de formation (CPF) de leurs salariés sur l’espace EDEF, 1 800 entreprises s’en sont saisies pour 4 400 bénéficiaires et 10 M€, a indiqué Michel Yahiel, directeur des retraites et des solidarités à la Caisse des dépôts, lors d’une rencontre virtuelle organisée par l’Association des journalistes de l’information sociale (Ajis) le 19 janvier 2021.

L’abondement via l’organisme de formation ou un intermédiaire. L’entreprise ou le service RH prévient l’organisme de formation qu’un de ses salariés va s’inscrire. Il faut préciser le nom, prénom, l’entreprise, la formation concernée. Lors de la demande du participant, l’organisme de formation réduit le tarif de la formation sur le compte CPF et envoie une facture à l’entreprise avec le reste à payer. Cette solution permet aux entreprises de récupérer la TVA, contrairement aux dotations volontaires.

A savoir :

  • Abonder : compléter le financement d’un projet de formation formalisé avec l’organisme de formation.
  • Doter : alimenter le compte CPF d’un collaborateur sans forcément avoir de projet de formation.
    La dotation est une opération qui consiste à verser sur les comptes formations de vos salariés des droits formation en complément des droits acquis au titre d’une activité professionnelle.

Il existe 4 typologies de dotations :

  • Dotation volontaire : pour participer au financement d’un projet de formation ou augmenter le « budget formation » des salariés pour les inciter à se former.
  • Droits supplémentaires : pour mettre en œuvre un accord collectif prévoyant une alimentation plus favorable.
  • Droits correctifs : pour verser les 3 000€ de droits correctifs liés aux entretiens professionnels.
  • Dotation salariés-licenciés : pour verser les 3 000€ de droits à la formation liés à un licenciement encadré par un accord de performance collective.

Lorsque la formation se déroule en CPF co-construit avec le financement, vous pouvez proposer 3 cas de figure :

  • forfait : par exemple, 200€ HT
  • cas par cas : appréciation en fonction de la demande et du solde
  • ratio : par exemple, 20% du prix

Les 3 stratégies présentées peuvent être mises en place séparément, partiellement ou conjointement. L’important est de garder en tête que le CPF est un droit à la formation acquis à titre personnel. Le CPF appartient entièrement au salarié, il peut en disposer comme il veut pour se former sur les thématiques de son choix. L’entreprise ne peut en aucun cas forcer ses employés à l’utiliser. Le salarié doit rester libre de dépenser son CPF comme il l’entend mais dans un intérêt commun, les deux parties ont intérêt à s’entendre, c’est pourquoi le CPF co-construit est un véritable outil.

Source : webinaire Unow “Le CPF co-construit en pratique” du 25 mars 2021

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter QRP International pour recevoir des articles, du contenu utile et des invitations pour nos événements à venir.

QRP International utilisera les informations que vous fournissez dans ce formulaire pour vous envoyer des e-mails. Nous aimerions continuer à vous tenir informé des dernières actualités et contenus innovants et informatifs. Ces contenus sont conçus pour vous aider à être plus efficace dans votre rôle et conserver, mettre à jour vos compétences professionnelles.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien qui se trouve en bas de chacun de nos e-mails ou en nous contactant à marketing@qrpinternational.com. Nous traiterons vos informations avec respect. Pour plus d'information sur notre politique de confidentialité, visitez notre site internet. En cliquant ci-dessus, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces termes.

We use Mailchimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to Mailchimp for processing. Learn more about Mailchimp's privacy practices here.